RETISSER DES LIENS PAR LA CULTURE, LE SPORT ET LA VIE ASSOCIATIVE

Nous sommes un département festif avec plusieurs événements d’ampleur à l’image du carnaval de Dunkerque ou de la braderie de Lille. Sur le plan sportif, nous accueillons le Paris-Roubaix, course cycliste populaire et mondialement connue.

Notre département a une identité culturelle forte marquée par ses traditions, sa gastronomie, son architecture et sa diversité liée au brassage des populations tout au long du 20ème siècle. Le Nord est également doté de nombreux musées et d’un nombre important de monuments historiques : près de 800.

Nous souhaitons continuer à cultiver les atouts de notre département, développer l’attractivité et la résilience de nos territoires nordistes.

Pour cela, nous agirons en faveur du sport et de la culture : des politiques qui favorisent le vivre ensemble, la convivialité, le bien-être et l’épanouissement de chacun.

Nous soutiendrons les associations qui participent à l’animation et au dynamisme de nos territoires.

Nous utiliserons tous les leviers de la culture, du sport et de la vie associative pour asseoir l’image positive du Nord et des Nordistes.

UN ENGAGEMENT FORT POUR LA CULTURE

A tous les âges de la vie, la culture favorise l’émancipation, l’évasion, la réflexion, le sens critique. C’est particulièrement vrai en période de crise. Grâce aux investissements réalisés depuis de nombreuses années, le Nord bénéficie d’un réseau de musées hors du commun qui participe à la démocratisation culturelle, au rayonnement des territoires et au développement touristique. Enfin, notre collectivité a une responsabilité de chef de file dans le développement de la lecture publique et la diffusion des savoirs.

Créer un fonds anti crise pour les associations nordistes culturelles et sportives

Nous financerons un fonds anti crise pour toutes les structures associatives fragilisées par la Covid-19. Nous étudierons au cas par cas chaque dossier et apporterons une subvention exceptionnelle aux acteurs accompagnés en temps normal par le département mais également aux structures qui ne bénéficient pas habituellement du soutien départemental.

Conforter notre réseau de musées départementaux

Le réseau des musées départementaux déployé depuis près de 20 ans est un véritable outil d’aménagement et de rayonnement du territoire dont nous sommes fiers. Il compte aujourd’hui 8 structures qui maillent l’ensemble du département et qui sont régulièrement primées pour leur excellence : le musée Matisse au Cateau-Cambrésis, le MusVerre à Sars-Poteries, le Forum des Sciences à Villeneuve d’Ascq, le musée de Flandres à Cassel, le Forum antique à Bavay, la Maison natale du Général De Gaulle à Lille, l’Abbaye de Vaucelles, ou bien encore la Villa Marguerite Yourcenar à Saint-Jans-Cappel.

Nous poursuivrons le soutien au développement et au rayonnement de ces structures en accompagnant les travaux nécessaires à leur modernisation ou à leur développement avec la restauration de la Maison natale du Général de Gaulle à Lille, l’extension du Musée Matisse au Cateau-Cambrésis, la poursuite de la couverture du Forum antique de Bavay ou bien encore le projet de nouveau planétarium du Forum des Sciences de Villeneuve d’Ascq.

En parallèle, nous redonnerons des moyens suffisants aux Musées départementaux pour rétablir un rythme de programmation plus soutenu afin de renforcer leur attractivité et leur rayonnement.

Améliorer la présence de la médiathèque départementale dans nos territoires

La lecture publique croise de nombreux enjeux liés aux solidarités humaines et territoriales : les liens intergénérationnels, la citoyenneté des jeunes, l’accompagnement des collégiens et des adolescents, l’éveil de la petite enfance, la lutte contre les exclusions et l’illettrisme, l’insertion par la culture, la proximité des services publics, l’aide aux petites communes, l’animation et la formation des réseaux bénévoles de lecture publique. Nous insisterons sur le rôle de la médiathèque départementale dans l’accompagnement et le soutien des bibliothèques situées en zone rurale.

Nous créerons un nouveau réseau bibliobus pour mieux desservir les médiathèques de nos communes et proposer des animations ludiques autour de la lecture publique. Nous proposerons des moyens humains et matériels adaptés mais surtout un nouveau projet de revitalisation pour la médiathèque du Nord qui sera construit de manière participative avec les publics afin de redéfinir une offre de service moderne et adaptée.

Soutenir le spectacle vivant

Depuis 2015, le Département s’est détourné de tout un pan du monde de la culture en abandonnant ses soutiens financiers au spectacle vivant (scènes nationales, théâtre, musique…). La crise sanitaire a depuis fragilisé encore davantage le spectacle vivant sur notre territoire et il est de notre devoir de l’accompagner. Nous engagerons un dialogue avec les représentants du monde de la culture afin d’identifier la manière la plus pertinente pour le Département d’accompagner le spectacle vivant en complémentarité de l’Etat et des autres collectivités.

LE SPORT, OUTIL POUR L’EPANOUISSEMENT DE CHACUN

Favoriser l’accès de tous au sport à chaque âge de la vie avec les Temps Libre Sport Nature

Les opérations Temps Libre Sport Nature proposeront des activités sportives intergénérationnelles afin de promouvoir la pratique du sport en plein air encadrée par des animateurs. Nous encouragerons parallèlement le développement du sport nature : aménagement d’itinéraires sportifs, soutien à l’animation des pratiques, organisation de manifestations d’intérêt départemental et local.

Soutenir les jeunes dans leurs pratiques sportives

La pratique sportive dès le plus jeune âge est un enjeu de bien être, d’épanouissement et de santé. Nous offrirons un Pass’Sport à tous les jeunes de 6ème afin de les aider à financer une licence sportive et d’encourager à franchir le pas de la pratique en club.

Un Département aux côtés des clubs et des Fédérations sportives

Nous poursuivrons le soutien au sport de proximité, aux manifestations sportives, aux clubs et fédérations autour de la Maison départementale du sport. Enfin, nous maintiendrons le soutien départemental aux clubs d’excellence qui participent à la renommée du Nord.

Créer un label départemental « village sport » et « quartier sport »

Chaque été, le Département du Nord sera présent dans nos quartiers et nos villages pour proposer des animations sportives aux petits et aux plus grands.

 

LES ASSOCIATIONS ET LES CENTRES SOCIAUX AU CŒUR DE LA COHÉSION SOCIALE

Préserver la richesse du tissu associatif

L’engagement associatif est une richesse pour notre territoire et joue un rôle irremplaçable. Dans les quartiers, les villes et les villages du département, elles sont actives au quotidien, dans tous les domaines.
Elles sont entre 47 000 et 48 000, de toutes tailles, actives dans tous les domaines de la société : l’éducation, la culture, le social, la santé, l’environnement, la défense des droits, les loisirs…

Les associations représentent également un enjeu économique non négligeable. Dans le département, 5 235 associations emploient des salariés. Près de la moitié d’entre elles, soit 46%, emploient moins de 3 salariés. Elles sont proportionnellement moins nombreuses qu’au plan national (53%). Il faut savoir qu’il existe également 411 associations comportant plus de 50 salariés.

Encadrés et soutenus par des bénévoles, 83 850 salariés travaillent dans les associations du département. Leurs emplois sont précieux, et ils ne se délocalisent pas. Ils représentent aujourd’hui 11,5% des effectifs salariés de l’ensemble du secteur privé du département, pour une moyenne nationale de 9,4%.

Pourtant, sur la période 2015-2018, la variation des effectifs salariés dans le secteur associatif a été de – 0,4% alors que dans le même temps, elle était de + 3,2% pour l’ensemble du secteur privé. Cette fragilisation doit nous interpeller et doit amener le Département à une grande vigilance.

Quelle que soit leur taille, ces associations animent les territoires et rendent des services essentiels à la population. C’est pourquoi, nous poursuivrons notre soutien au tissu associatif à travers l’ensemble des politiques départementales : jeunesse, sport, culture, aînés, handicap…

Le Département a un rôle majeur à jouer à travers la mise en œuvre de ses politiques de solidarités. En effet, un emploi associatif sur deux relève du secteur social et s’adresse à des publics fragiles.

Par ailleurs, afin de soutenir les plus petites structures, nous maintiendrons également l’enveloppe des Actions d’Intérêt Local (AIL) qui permettent aux Conseillers départementaux d’accompagner les associations en proximité sur leurs cantons.

Soutenir les Centres sociaux, acteurs de la citoyenneté et du vivre ensemble

Nous relancerons une nouvelle convention triennale en concertation avec la Fédération des Centres Sociaux afin de soutenir les projets des structures. Les Centres sociaux sont des équipements de proximité ouverts à l’ensemble des habitants. Ils proposent un accueil, des animations, des activités et des services à la population. Ils ont une vocation familiale et intergénérationnelle. Ils favorisent la vie sociale et les initiatives des usagers. Ils permettent aussi de proposer des actions novatrices dans des domaines variés : solidarité, insertion, culture, accès au numérique…

Les 20 et 27 juin 2021,
je vote pour un département plus solidaire et plus vert